3 Questions à un expert

J’insiste sur la nécessité d’un suivi régulier de l’acné juvénile

header defaut article 3questions (LP54466).jpg

L’acné juvénile survient à la puberté, chez près de 80 % des adolescents. Le visage, et souvent le dos, deviennent gras, les pores de la peau se bouchent. Les boutons rouges (papules), et blancs (pustules), apparaissent par poussées. Comment en venir à bout ? La réponse d’un dermatologue.

Faut-il traiter toutes les acnés de l'adolescent ?

Les adolescents n’ont pas tous la même forme d’acné. Le traitement est différent d'une forme à une autre.

La gravité de l'acné est différente d'un adolescent à un autre, les lésions sont des fois inflammatoires et d'autres fois rétentionnelles (points noirs), le traitement est indiqué dans les formes graves laissant des cicatrices, les formes minimes sont traitées quand elles sont à l'origine de répercussions psychologiques.

Faut-il continuer à utiliser ses produits de maquillage durant le traitement ?

L'acné est avant tout due en grande partie à un blocage mécanique au passage du sébum via les pores cutanés.

Les produits de maquillage doivent être choisis en concertation avec le dermatologue traitant. Le plus souvent il sont fait de cristaux qui s'incrustent dans les pores et participent à la rétention du sébum donc au mécanisme de l'acné. Actuellement les laboratoires mettent à la disposition du dermatologue des gammes de produits de camouflage et de maquillage adaptés à chaque type de peau.

Y a-t-il des gestes que vous effectuez au cabinet médical ?

L’acné peut prendre une forme dite « rétentionnelle ».

les pores des glandes sébacés de la peau sont obstrués par de nombreux comédons (points noirs) et microkystes. Il est alors nécessaire de pratiquer un nettoyage dermatologique de la peau. Je fais une petite scarification (indolore) à la surface de la peau pour ensuite évacuer les points noirs et les microkystes. Cela renforce l’efficacité du traitement.

  • Facebook
  • Pin

Recommandé pour vous

Voir tous les articles